Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 15:30

Si un jour, il vous prend l’envie, tout comme moi, de découvrir le sentier Marcel Estruch, parcours que l’on appelle aussi « les Balcons de la Sainte Baume » prenez le temps de lire ces quelques lignes.




Le matin du vendredi 7 novembre, par un temps magnifique, je me suis dit qu’une petite randonnée me ferait du bien, de plus j’en profiterais pour faire des photos d’un coin qu’en 39 ans de résidence au Plan d’Aups je n’ai jamais parcouru. Equipé de mon appareil photo, de deux objectifs et d’un pied photo (vous verrez plus loin dans le texte l’importance de toujours avoir sur soi un pied photo) me voilà prêt !


Au départ du Paradis, un petit sentier longe le bas de la falaise, un peu en surplomb de la forêt qui s’est parée des couleurs d’automne, c’est déjà magnifique. Le marquage du sentier en pointillés jaunes est bien visible jusqu’à la moitié du parcours entre le Paradis et le chemin du Saint Pilon. Bien sûr il y a tout de même des passages périlleux, des chaînes ancrées dans la roche permettent de franchir ces difficultés sans trop de risques (mais mieux vaut ne pas souffrir de vertige, ni avoir un malaise à ce moment de la randonnée). A cet endroit, j’ai gagné en altitude, je suis à mi-hauteur de la falaise, sur ma droite des à-pics impressionnants, à gauche au dessus de moi des falaises de toute beauté, dès lors, je comprends l’appellation « Balcons de la Sainte Baume », la vue dégagée me livre un panorama splendide.

 

 


Un peu stressé par les difficultés grandissantes, j’essaie de me persuader que le plus dur est passé, que cela va aller mieux. Bien au contraire, le marquage devient plus dur à repérer, au point de m’obliger, souvent, à revenir sur mes pas pour tenter un autre itinéraire. Je surplombe, loin en bas au milieu de la forêt, la maison forestière. C’est là que le marquage à disparu, les lieux deviennent alors angoissants : des à-pics vertigineux et au-dessus des falaises infranchissables. Mais où est donc passé ce sentier ??? Rebrousser chemin… impensable, se faire prendre par la nuit sur ce tracé c’est l’accident assuré, d’autant que j’ai pu voir, avant de perdre mon chemin une plaque commémorative fixée dans la falaise qui rappelle, qu’à cet endroit, un accident mortel est survenu en 2005. Donc je persiste, espérant trouver un débouché sur les crêtes, jusqu’au point de me retrouver complètement bloqué à flanc de falaise, debout sur un arbrisseau qui ne demandait qu’à s’esquiver. Opportunément un autre arbrisseau se situait au niveau de ma tête, je m’y suis agrippé, surtout lorsqu'en me retournant j’ai pu mesurer la situation dans laquelle je me trouvais : autour de moi plus aucune prise pour m’échapper, celle par laquelle j’avais pu me hisser là s’étant effondrée… J’étais totalement bloqué avec sous mes pieds 150 à 200 m de vide, Brrrr !!! C’est à ce moment-là que j’ai trouvé une autre utilité à mon pied photo, si lourd mais si solide… Je l’ai glissé dans une faille et m’y suis accroché pour m’assurer, il m’a sans doute sauvé la vie en soulageant l’arbrisseau qui à tout moment pouvait céder sous mon poids.

 


Après dix minutes de réflexion, n’ayant pas d’autre issue, je me suis résolu à appeler les secours. Ce sont les pompiers du GRIMP qui sont venus me récupérer sur mon arbrisseau et qui m’ont hélitreuillé. C’est ainsi, juste avant la tombée de la nuit et en hélicoptère que j’ai pu finir ma randonnée, sain et sauf.

 

Je tiens à remercier tous les pompiers qui sont intervenus et tout particulièrement ceux du GRIMP qui n’hésitent pas à mettre leur vie en danger pour sauver celle des autres. Et je ne saurais oublier mon brave pied photo sacrifié, il est resté planté dans la faille.

 




Pour l’avenir : il me semble assez  peu réaliste d’interdire ce sentier, par contre finir le marquage de celui-ci et mettre juste avant la zone dangereuse un panneau informant des précautions à prendre et des risques que l’on peut encourir me parait indispensable. Informé, je n’aurais pas emprunté ce sentier seul et dans ces conditions.


Donc, mêfi… Ne faites pas comme moi, avant de vous engager sur un parcours de randonnée que vous ne connaissez pas, renseignez-vous !

 

Hervé DUCLOS




Toutes les photos ici :

Partager cet article

Published by Plume d'Oie - dans Balades au Plan d'Aups
commenter cet article

commentaires

Fred 05/06/2012 08:41


Pour répondre à Brémond, la chaine donc tu parle à été enlever par les agent de l'ONF pour disuader les moins courageux de franchir cette étape et ainsi de ne pas faire la partie entre le coup de
sabre et le chemin du St Pilon. Mais il n'ont pas pensé que les marcheur peuvent arrivé de l'autre côté...


 

Pie Bavarde 03/06/2012 20:31


Merci pour l'information.

Brémond 03/06/2012 20:22


Pour l'information de tous, ce 2 juin 2012, le sentier Marcel Estruch est toujours correctement balisé, même s'il faut être un peu attantif.


Dans la partie équipée, à l'ouest de la voie Gombault, il manque la première chaine (dans le sens voie Gombault-Saint Pilon). Elle a été déposée sciemment puisque même la cheville du spit a
disparu. Une corde nous a permis de passer (sauf le premier qui a assuré les autres. tous les autres équipements sont présents et en bon état.


Avis aux amateurs !


Alain. 

Pie Bavarde 01/06/2012 09:29


Bonjour à tous,


Qui est responsable du balisage ??? Sacrée question. Je ne suis qu'une blonde ..... Donc ces réponses ne seront que du vent ......


Une grande partie de notre forêt de la Sainte Baume appartient à l'ONF.


Mais il me semble que la commune doit entretenir les sentiers. Elle doit demander des subventions pour cela.


J'ai vu dans beaucoup de communes, des associations "responsable du balisage". Sacrés responsabilités ! Ces associations sont souvent pourvu de bénévoles qui entretiennent et marquent les
sentiers.


Mais au Plan d'Aups, je ne connait pas d'association de ce type. Je me souvient juste que lorsque le chemin des rois a été entretenu, c'était plutôt avec des buldozers ....


Voir ici un avis intéressant :


http://leplanmalin.blogspot.fr/2010_06_01_archive.html

Brémond 31/05/2012 22:31


Avac un couple d'amis nous connaissons bien le balcon Marcel Estruch pour l'avoir fait plusieurs fois .C'est un sentier dangereux à ne pas mettre sous toutes les godasses. Nous l'avons connu
avant qu'il ne soit balisé de pointillés jaunes (nous sommes des vieux croulants !).


Ce sentier est équipé de chaines et de cables pour les passages difficiles et c'est très bien.


Cependant nous aimerions savoir qui est responsable (s'il y en a un) de l'entretien de ce sentier. En effet nous avons un jour trouvé toutes les chaines remontées à leur point d'accrochage : nous
sommes passés grace à notre petit niveau en escalade et avons remis les chaines à leur place.


Une autre fois nos amis sont arivés devant une chaine manquante et ils ont fait demi-tour ne sachant pas ce qui les attendait pour la suite.


Le danger de ce sentier résulte donc à mon avis de l'irresponsabilité des personnes qui sont censées s'occuper de ces équipements. Nous avons tenté de nous renseigner avant de l'entreprendre à
nouveau, mais impossible de savoir si l'équipement est en place, le sentier interdit, ou autre...


Le 25 mai dernier le balisage était toujours en place entre la voie Gombault et le pas de l'Aï.


D'une manière plus générale, les déséquipements, rééquipements, débalisages, rebalisages se sont tellement multipliés qu'il ne faut plus partir sans bien connaitre les massifs. Ne poussons pas à
l'interdiction, il y en a déja eu assez comme ça sans efficacité prouvée.


Alain 

Gazette Du Plan

  • : gazette.du.plan
  • gazette.du.plan
  • : gazette.du.plan est la Gazette du village de Plan d'Aups Sainte Baume ! ECRIVEZ, NOUS PUBLIONS ! Ce petit blog se veut, sans prétention, sans politique, pour discuter des nouvelles du Plan d'Aups Sainte Baume. N'hésitez pas à utiliser un pseudo sympa ! Soyez toujours respectueux dans vos propos. Venez enrichir le blog par vos commentaires et vos articles ! Pour envoyer un article à publier, écrivez-nous à plume.doie (@) yahoo.fr ou à pie.bavarde1 (@) gmail.com
  • Contact

Recherche

Inscrivez vous à la Newsletter

Pour être informé de la parution de chaque nouvel article de la gazette.du.plan, il suffit de s'inscrire à la "Notifications de publication d'articles", dans l'inscription à la Newsletter, ci-dessous  :

Auteurs du blog :